top of page

Voilà le printemps! Mes 5 conseils pour un printemps sans allergie.

Dernière mise à jour : 4 mars 2022

Le printemps arrive, les jours rallongent, et à Agen, certains arbres fruitiers sont déjà en fleurs... Il y a de quoi se réjouir, sauf si comme 1/3 des français, cette saison est synonyme pour vous de rhinite, toux, asthme, conjonctivite et autres symptômes forts désagréables de ce qu'on appelle communément le rhume des foins. Les pollens d'arbres et de graminées sont les principaux responsables, ils sont donc impossible à éviter.

Heureusement, la naturopathie peut vous accompagner très efficacement dans ce domaine.

Tout d'abord, qu'est-ce que l'allergie ? Il s'agit assez simplement d'une réaction anormale et excessive du système immunitaire face à une substance étrangère inoffensive (en l'occurrence, ici, le pollen). A son contact, le corps va développer toute une série de réactions de défense (les symptômes de l'allergie), comme s'il devait faire face à un ennemi.


Comment apaiser ces symptômes pour un printemps serein ? Voici mes 5 conseils :


ATTENTION

Ces informations n’ont aucune visée médicale et sont simplement destinées au mieux-être.

Ce n'est pas parce qu'un complément alimentaire est dit "naturel" qu'il est inoffensif, il existe des contre-indications, prenez l'attache de votre naturopathe et lisez bien les précautions d'emploi.



Lutter contre l'inflammation


Si vos symptômes sont déjà très présents, c'est la première étape qui consiste à soulager. En effet l'allergie provoque un état inflammatoire responsable des principaux symptômes du rhume des foins.

Pour l'apaiser, je vous conseille :

Une alimentation riche en Omega 3 : poissons gras, graines de lin, avocat, huile de colza, de noix, de lin de cameline, ...

Une cure d'œufs de caille : si si, c'est très sérieux ;) Ils ont des propriétés anti-inflammatoires et inhibent une des enzymes responsable de la réaction allergique. Si vous n'imaginez pas en avaler 30 par jours, voici mon produit chouchou : les œufs de caille synergisés de Copmed (en gélules)

Une cure de bourgeons de cassis : comme les œufs de caille, ils sont anti-inflammatoires et neutralisent l'histamine impliquée dans la réaction allergique.

Mes chouchous : Cassis Bourgeons Bio d'HerbalGem ou encore le complexe Fortibel Bio d'Equi-Nutri qui combine l'action des bourgeons de cassis à ceux de genévrier (dépuratifs) et de viorne (action sur les troubles respiratoires).


Ces quelques conseils peuvent soulager les symptômes, mais ça ne suffit pas ! Pour une action pérenne et en profondeur, lisez la suite :


Chouchouter son microbiote


L'écosystème bactérien intestinal est le socle de notre immunité. Le maintien d'une flore intestinale qualitative est donc fondamental pour limiter les allergies. Pour cela :

Lever le pied sur les "toxiques" : café, alcool, tabac, ... pris trop régulièrement, ils vont participer au maintien d'un état inflammatoire chronique et agressent le microbiote. Alors en période d'allergie intense, on limite sa consommation.

Adopter une alimentation saine, si possible bio, locale et de saison et surtout lever le pied sur les produits ultra-transformés qui agressent le microbiote, sont souvent trop salés, trop sucrés et plein d'additifs dont les effets délétères sur la santé ne sont plus à prouver. (je vous conseille ce super article de Lisa Salis, nutrithérapeute, au sujet des produits transformés)

Soutenir un microbiote de qualité : vous pouvez miser d'une part sur le bourgeon de noyer qui a une action sur le bien-être intestinal mais aussi sur la peau. A privilégier donc si votre allergie saisonnière occasionne des problèmes de peau. N'hésitez pas en complément à effectuer une cure de probiotiques qui va enrichir et maintenir la qualité de votre flore intestinale.

Mes chouchous : Noyer bourgeons Bio d'HerbalGem et pour les probiotiques, dans le cas d'une allergie saisonnière, Lactibiane Immuno de Pileje.


Soutenir les fonctions d'élimination de l'organisme


Le corps élimine naturellement ses déchets via l'urine, les selles, la sueur, grâce aux organes émonctoires (foie, intestin, reins, peau, voies respiratoires pour les principaux). Lorsqu'il y a trop de déchets à traiter, ces émonctoires sont débordés et n'arrivent plus à suivre, l'organisme fatigue. Or, en cas d'allergie saisonnière, il est capital d'arriver au printemps au top de sa forme. Pour soutenir l'action des émonctoires, et au-delà d'une alimentation saine, je vous suggère :

La pratique d'une activité sportive modérée : dans l'idéal, une activité cardio à pratiquer une fois par semaine en alternance avec une activité plus douce de type yoga ou Pilates. La sudation et l'augmentation de l'amplitude respiratoire vont permettre de pousser les déchets organiques vers la sortie par la peau et les poumons.

Des séances de réflexologie : c'est une technique manuelle qui consiste à stimuler des zones des extrémités (pieds, mains, visage) appelées zones réflexes, qui correspondent à des organes. C'est un formidable outil dans bien des domaines, mais il a notamment pour vertu d'activer une triple relance fluidique (circulatoire, lymphatique et énergétique) à même de stimuler les émonctoires et d'optimiser l'élimination des toxines.


Rester zen


Si vous souffrez d'allergies, vous aurez probablement remarqué que plus vous êtes en état de stress, plus les symptômes sont forts. C'est souvent le cas pour les pathologies en lien avec l'immunité. Pas simple pourtant d'être zen en ce moment... Mais quelques outils peuvent aider :

La réflexologie dont j'ai parlé plus haut et que je propose à mon cabinet.

Les huiles essentielles : attention elles doivent être maniées avec prudence surtout en présence d'un terrain allergique (enfants, femmes enceintes et allaitantes, s'abstenir en l'absence de l'avis de votre naturopathe), c'est pourquoi dans ce cas précis, je les conseille plutôt en diffusion. Dans votre diffuseur, mettez 3 gouttes d'huile essentielle de Néroli (Citrus Aurentium var. amara) et 3 gouttes d'huile essentielle de Palmarosa (Cymbopogon Martinii), et diffusez 15 min, 3 fois par jour dans votre pièce de vie.

La sophrologie est une extraordinaire méthode de relaxation et de gestion du stress, dont il serait dommage de se priver. Si vous habitez sur Agen ou son agglomération, je vous recommande de prendre rendez-vous chez Caroline HEBRARD, Sophrologue avec qui je partage le cabinet.


Limiter l'exposition aux pollens


A moins de vivre en Alaska (et encore...), il ne vous sera pas possible d'échapper totalement aux pollens. Voici quelques conseils simples qui peuvent cependant vous permettre de limiter votre exposition :

Renseignez-vous sur les risques allergiques en consultant régulièrement les bulletins du Réseau National de Surveillance Aérobiologique. Si vous êtes sur un territoire très exposé, il faudra essayer de limiter les sorties les jours de vent. Si la sortie est inévitable, portez des lunettes de soleil pour éviter l'entrée de pollen dans les yeux, puis à votre retour, enlevez et lavez vos vêtements, prenez une douche incluant au minimum un rinçage des cheveux et effectuez un lavage de nez au sérum physiologique.

Evitez de faire sécher le linge dehors pour ne pas qu'il collecte le pollen ambiant.

Passez votre tour pour tondre la pelouse (excuse en or !)

Lavez fréquemment votre literie, en particulier les taies d'oreiller.



CONSEIL BONUS

Je propose un accompagnement personnalisé complet pour lutter contre les allergies saisonnières, le meilleur conseil que je puisse vous donner est de prendre rendez-vous avant que les symptômes ne soient insupportables, afin d'agir en prévention. S'il est déjà trop tard, nous pourrons quand même agir et je vous fournirai un protocole préventif pour l'année prochaine.

 

Partagez cet article si vous pensez qu'il peut aider vos proches

Ces informations n’ont aucune visée médicale et sont simplement destinées au mieux-être.

Ce n'est pas parce qu'un complément alimentaire est dit "naturel" qu'il est inoffensif, il existe des contre-indications, prenez l'attache de votre naturopathe et lisez bien les précautions d'emploi.


Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page