top of page

Mes 5 boosters d'immunité pour un hiver en forme

Dernière mise à jour : 23 oct. 2022

Vous avez remarqué ? Malgré les températures très clémentes de cet automne (ce qui est plus préoccupant que réjouissant à mon avis), ça mouche et ça tousse dans tous les coins de la maison et du bureau.

Existe-t-il des solutions naturelles pour booster son immunité ? Bonne nouvelle, la réponse est OUI !

Est-ce que je peux booster mon immunité sans changer mes habitudes de vie ? A moins que vous appliquiez déjà tous les principes d’une vie saine, désolée mais… NON. Allez, ce n'est pas grave, je vous donne toutes les clés dans cet article.

Je reçois souvent en consultation des personnes qui ont le sentiment "d'attraper tout ce qui passe". En cause, une immunité défaillante. Mais au fait, l'immunité c'est quoi ? La nature est bien faite, et a prévu de nous doter d'un ensemble de mécanismes de défense contre les éléments étrangers à l'organisme, par exemple, les agents infectieux tels que les virus.

Mais parfois, parce que nous mangeons mal, que nous avons trop tiré sur la corde ou que nous avons subi une forte période de stress, ces mécanismes manquent d'efficacité.


Voici comment y remédier :



1 : Une alimentation saine


La nourriture est le carburant premier de notre corps. Vous viendrait-il à l'idée de mettre un carburant sale et plein de déchets dans votre véhicule ? Non, car cela encrasserait le moteur et l'empêcherait de fonctionner.

C'est pourtant ce que nous faisons avec notre organisme lorsque nous mangeons une surabondance d'aliments transformés, pollués ou encore mal cuits (notez que je n'ai pas écris "pas assez cuit").


Voici quelques règles simples pour une alimentation saine :

  • Les 3 V : une alimentation Végétale (ça ne veut pas dire devenir végétarien, mais augmenter la part du végétal qui doit représenter au grand minimum 50% de l'assiette), Vraie (stop aux produits transformés, vive les produits bruts que l'on cuisinera soi même, si possible bio pour éviter les polluants), et Variée

  • Les 80/20 : 80% d’alimentation saine et 20% de "fais ce que tu veux", la base pour rester dans l'équilibre sans générer de frustrations (et donc de craquages, on connaît ....)

  • La bonne cuisson : consommer tant des aliments crus que cuits en douceur, à moins de 110 ° (au-delà la plupart des nutriments disparaissent). Modérez fritures et barbecues (je sais...) qui produisent des déchets compliqués à évacuer pour le corps, et responsables des encrassements

  • Des protéines variées tant végétales (légumineuses et céréales complètes ou semi-complètes, 1 à 2 fois par jour) qu'animales si vous en consommez (volailles, bœuf maigre, poissons gras et œufs, 1 fois par jour voire moins)

  • De bonnes matières grasses : Oui, du gras, il en faut. C'est même indispensable au bon fonctionnement de notre organisme, mais privilégiez les huiles végétales au beurre. Vierges, bio et pressées à froid, elles contiennent des acides gras essentiels. Et variez les plaisirs : olive, colza, cameline, lin, noix. Il y a vraiment de quoi se régaler !

  • De l'eau et rien que de l'eau : pour s'hydrater bien sûr mais aussi pour faciliter les mécanismes d'élimination dont notre bonne santé dépend (on évite ainsi le moteur encrassé, pour reprendre l'image précédente)

Et quelques aliments à modérer sérieusement

  • Les céréales raffinées (qui ont subi une transformation industrielle) : pain blanc, riz blanc, pâtes blanches, farines blanches. Privilégiez le semi-complet, voire complet, beaucoup plus riche en minéraux.

  • Les graisses animales : charcuteries, morceaux gras des viandes, beurre, laitages, sauces, mayonnaises. Si vous les adorez, rangez-les dans la case 20% de la règle des 80/20.

  • Le sel : rétention d'eau, fatigue rénale, les dommages du sel sont bien connus. Consommez-le en petite quantité et si possible gris et non raffiné pour profiter a minima de ses minéraux.

  • Le sucre blanc : privilégiez le sucre complet non raffiné, ou le sucre de coco dont l'indice glycémique est plus bas, toujours en très petites quantités.

La question de l'alimentation mériterait un article à elle seule, ces conseils ne sont donc pas exhaustifs et ne constituent que les grandes lignes. Retenez en tout cas qu'une bonne alimentation est la base d'un organisme en pleine santé, à même d'activer tous ses mécanismes de défense. Ne faites donc pas l'impasse et faites vous accompagner d'un professionnel en la matière pour que ce soit plus simple (naturopathe, nutrithérapeute, diététicien.ne, ...)



2. Une bonne hygiène de vie


Un organisme qui fonctionne de façon optimale est un organisme dont les fonctions d'élimination sont optimisées. En effet, l'énergie économisée à se nettoyer pourra être employée à se défendre contre les agressions extérieures. Ainsi, en plus de réduire la quantité de toxines et toxiques qu'il aura à gérer en adoptant une alimentation saine, il est important de l'aider à se nettoyer au quotidien. Comment ? C'est assez simple : en soutenant les organes dédiés à cette fonction, les émonctoires : intestins, foie, reins, poumons, peau pour les principaux.

  • Bougez : pratiquer une activité sportive n'est pas seulement bon pour le moral ou la ligne. Lorsque nous faisons du sport, nous transpirons et nous accélérons par ce biais l'évacuation des toxines. Le fait de se mettre en mouvement permet également une meilleure mobilité intestinale, ce qui pousse nos déchets vers la sortie (je ne vous fais pas de dessin…)

  • Buvez : pour soutenir l'action d'élimination par les reins, pas de secret, il faut s'hydrater ! Eau et infusions seront vos meilleures amies au quotidien (bien plus que le café), alors abusez-en, investissez dans une gourde, choisissez des infusions savoureuses et emportez-les partout avec vous.

Le stress intense et prolongé étant l'ennemi de l'immunité, il est important de pouvoir l'apaiser. Sophrologie, phytothérapie, réflexologie, les moyens de manquent pas. Je vous en propose un simplissime et gratuit :

  • Respirez : Prévoyez 5 à 10mn d'oxygénation en conscience par jour, grâce à la cohérence cardiaque. C'est une technique de respiration qui consiste à inspirer pendant 5 secondes et expirer pendant 5 secondes, soit effectuer un cycle de 6 respirations par minutes, lequel va agir sur le rythme cardiaque pour parvenir à un équilibre à même d’apaiser les émotions et de mieux gérer le stress. La pratique régulière de la cohérence cardiaque abaisse le cortisol (hormone du stress), réduit la tension artérielle, augmente la sécrétion de dopamine et de sérotonine, améliore le système immunitaire et le sommeil. N'hésitez pas à vous laisser guider par une application (RespiRelax + ou Petit Bambou, pour ne citer qu'elles).


3. Un microbiote au top


Santé intestinale et immunité sont étroitement liées, l'une n'allant pas sans l'autre. Or, la vie que nous menons ne cesse d'agresser notre flore intestinale, la rendant pour la plupart d'entre nous de piètre qualité.

Si vous voulez passer l'hiver sans encombre, il va falloir chouchouter cette partie de votre anatomie.

  • En mangeant sainement au quotidien (voire plus haut)

  • En consommant des aliments riches en fibres prébiotiques : ail, oignon, poireau, graines de lin, mais aussi des aliments riches en bactéries probiotiques comme le K-philus (lait maigre fermenté qui se consomme au quotidien comme un yahourt) ou encore le miso (condiment salé à base de pâte de soja fermenté).

  • En complétant éventuellement cela d'une cure pré-hivernale de probiotiques. Il en existe des quantités, vendus en pharmacie ou sur Internet, il est donc compliqué de faire le tri. Je vous donne mes marques chouchous (chez qui je n'ai pas d'action) : Pileje, Therascience, Copmed ou encore La Royale. N'hésitez pas à demander conseil à votre naturopathe ou votre pharmacien.


4. Un zeste d'Echinacée


De nombreuses plantes permettent, grâce à leur principes actifs, de booster l'immunité. Toutes vous les présenter nécessiterait un article dédié. J'en ai donc choisi une, que j'aime beaucoup utiliser à titre personnel, et que je conseille souvent à mes clients : l'Echinacée pourpre.

C'est une plante vivace à tige dressée de la famille des astéracées qui pousse en Amérique du Nord. Ses propriétés sont nombreuses : elle régule l'immunité, est antibactérienne et antivirale, agit en prévention de l'herpès, elle est aussi antifongique et agit en prévention des infections urogénitales récidivantes. Elle est particulièrement efficace en prévention des affections hivernales, c'est pourquoi il peut être utile d'en faire une cure à l'entrée de l'hiver.


Soyez prudent quant à son utilisation, elle est contrindiquée dans les cas suivants : enfant de moins de 6 ans, femmes enceintes ou allaitantes, maladies auto-immunes, allergie aux astéracées, greffe, transplantation, traitement par stéroïdes ou immunodépresseurs. Demandez conseil à votre naturopathe ou votre pharmacien.



5. Un petit coup de pouce Aroma


Les huiles essentielles sont également des alliées de choix pour l'optimisation de l'immunité. Mes 3 indispensables de l'hiver sont : Tea Tree, Ravintsara et Eucalyptus Radié, que j'utilise souvent en synergie et en diffusion pour assainir la maison en cas d'attaque de microbes.


Comment ? Mettez 3 gouttes de chacune de ces huiles essentielles dans votre diffuseur pendant 15 minutes, 3 fois par jour, dans votre pièce à vivre. En plus de dégager une odeur agréable et revigorante, cette diffusion va assainir votre intérieur et réveiller votre système immunitaire.


Là encore, la prudence est de mise, les huiles essentielles sont très puissantes et ces 3 là sont contrindiquées dans les cas suivants :

Tea Tree : 3 premiers mois de grossesse, allaitement et enfants de moins de 3 ans.

Ravintsara : 3 premiers mois de grossesse, enfants de moins de 6 ans et personnes asthmatiques

Eucalyptus Radié : grossesse, allaitement, enfants de moins de 3 ans et personnes asthmatiques



Attention, vouloir booster son immunité sans changer ses habitudes est une douce illusion. Tous les compléments du monde ne compenseront pas un mode de vie sain. Alors, vous savez ce qu'il vous reste à faire pour offrir le meilleur à votre organisme :)

 

Je suis Naturopathe et Réflexologue, j'aide les personnes qui ont perdu tonus et bien-être à cause de troubles chroniques à passer à l'action pour retrouver leur plein potentiel de forme, à Agen ou à distance. Prenons rendez-vous !


Partagez cet article si vous pensez qu'il peut aider vos proches


Ces informations n’ont aucune visée médicale et sont simplement destinées au mieux-être.


Ce n'est pas parce qu'un complément alimentaire est dit "naturel" qu'il est inoffensif, il existe des contre-indications, prenez l'attache de votre naturopathe et lisez bien les précautions d'emploi.


Posts récents

Voir tout
bottom of page